MARION ROCHE

About CV Contact

Pharmakon

Synapse Rien

Crisi Limen Traces

MK HolyMovie CiGùRi

Strati Mythopoeïa

Design


Crisi [2019]
Que reste-t-il encore de moi?
Installation audio-visuelle.
(Performance, sculpture, vidéos et son).
Cette installation est basé sur l'idée de se mettre à nu métaphoriquement, à travers une performance très intime dans laquelle je creuse à l'intérieur du temps, de ma vie pour trouver des bouts de moi-même.
Il s'agit d'une ouverture totale de mon monde intérieur, comme une crise personnelle, face à mon corps, ma voix, mes pensées et souvenirs.
L'idée de cette oeuvre multimedia prend ses racines dans mes recherches actuelles dans lesquelles j'essaie de démontrer que l'ontologie soutenant l'être humain, dans notre époque contemporaine n'est plus basée sur le concept d'individu (comme indiv-isible et un) mais sur ce qu'on pourrait appeler "dividu".
Cette notion renvoie à la capacité de l'être à être sujet aux changements à travers le temps et à être mu en soi-même par un flux perpétuel.
Comme point de départ il y a l'histoire mythologique du bateau de Thésée, aussi connu comme le paradoxe de Thésée, dans lequel l'identité est questionnée.
Que reste-t-il d'une chose, d'un objet ou d'une personne, une fois que toutes ses parties ont été enlevées ou remplacées?
Appliquée à mes propres recherches, la question existentielle "que restera-t-il de moi?" devient "que reste-t-il déjà de moi?"

Le corps, la voix et la mémoire sont spécialement interrogés et explorés comme possibles dépositaires de l'identité.
Ils échouent tous dans cette tâche mais offrent un chemin à travers ces fragments, essayant de faire émerger une signification par l'association des différents sens. En visualisant le son, en entendant l'indicible, en relevant le voile ou en tentant de passer au travers.
Le but est ainsi de mettre en lumière l'aspect processuel de l'être, montrant son identité comme primairement et fondamentalement variable, ou, comme le disait Quine:
« Être c'est être la valeur d'une variable ».